Title: CHANSON

Author:ARDERIU CLEMENTINA
Subject:POETRY
Source:
Download book:
Words Statistic:words statics
 

Number of words for page:
Clementina Arderiu

CHANSON

* * *

Cette douce fortune, la mienne,
qui réjouit ma maison nue,
si jamais la douleur venait,
oh! joie, oh! fortune mienne,
ouvre-lui la porte toi-même.
Mais avant que tu fuies ma demeure,
ceins-moi, je te prie, de ton souvenir,
et laisse libre l'entrée
à tout vent mauvais
et à tout augure de mort.
Autant que ma fortune durera,
- est-elle proche ma douleur ou lointaine?
je veux me lancer sans souci
aux abîmes de mon bonheur
où rien ne me trouble et ne me blesse.
Oh, douce fortune, la mienne,
déjà je ne crains plus rien -
si jamais la douleur venait,
oh! joie, fortune mienne,
ouvre-lui la porte toi-même!

* * *

Translated by A. Schneeberger


...
Page: 1
 

Help

  • Select one or more words an get availables translation in Logos Dictionary.
  • Set the number of words for each page an refresh the content.
  • Go to begin of the document
  • Go to previous page
  • Go to next page
  • Go to the end of document
  • Libri.it

    EMILIO ORSO VERDE E LA SUA BANDAURLA DAISY, URLA!DAISY E LA BELVAPAPÀ E LE POZZANGHERE
  • Libri.it
  • Treccani