RIMBAUD ARTHUR

Arthur Rimbaud (1854-1891)
Il naît à Charleville en 1854. Dès son enfance il cultive des sentiments de révolte contre l'ordre et le conformisme, contre sa mère rigide et contre sa ville. Le désir d'évasion l'amène à Paris où il se lie à Verlaine avec qui se lance dans l'univers de la boème littéraire de l' époque. Le dérèglement systématique des sens par la démesure, les passions, la drogue, l'errance, l'hallucination volontaire caracterisent cette pèriode de leur vie. Les deux amants donnent scandale jusqu'en 1873 quand Verlaine tire sur Rimbaud et le blesse legèrement. La séparation est alors inévitable et le poète maudit reprend son errance par l'Angleterre, période qui correspond à un moment intense de création littéraire, pendant lequel il écrit les poèmes des Illuminations (1874). Après cette période d'activité Rimbaud se plonge dans le silence. En 1891, à cause d'une tumeur au genou, il revient à Marseille où il est amputé. Après un bref séjour dans les Ardennes, il retourne à Marseille où il meurt à trente-sept ans. Son insatisfaction fondamentale pousse Rimbaud à la recherche d'un langage nouveau, capable d'exprimer son univers, libre de toute tradition et de tout ordre établi. Il refuse alors le vers alexandrin symbole de l'ordre poétique et il pratique en poésie le rêve et l'hallucination comme voies d'accès à l'Inconnu.

  • Libri.it

    N. 224 CHRISTIAN KEREZ (2015-2024) MONOGRAFIAIL RIPOSINOIL BRUTTO ANATROCOSOLA SIRENETTA
  • Libri.it
  • Treccani