POE EDGAR ALLAN

Edgar Allan Poe (1809 - 1849)  

Edgar Allan Poe naquit à Boston le 19 janvier 1809. Il ne connut pas son père, David Poe.
Le jeune Edgar, qui n'avait pas encore trois ans vit sa mère morte, emportée par une tuberculose pulmonaire à l'âge de vingt-quatre ans. Il fut receuilli par les Allan ; il ne sera jamais adopté officiellement, mais portera toujours le nom d'Allan après son prénom. Il devint acteur à Boston puis soldat en 1827, s'engageant sous le nom d'Edgar Allan Perry.
Il écrivit son premier conte, Metzengerstein, dans lequel déjà on peut constater qu'il sait transférer la terreur du monde des fantômes à celui des consciences. En février 1829 mourrut Mrs Allan, très aimée du jeune homme, et en avril se terminait son temps d'engagement. Il fut admis à West Point en 1830. On venait de publier son poème religieux et métaphysique Al Aaraaf, dont le héros est médiateur entre le ciel et l'enfer. Un an plus tard, il passait en cour martiale pour "graves négligences" et "indiscipline" et fut expulsé de West Point. Il se mit à boire. Il parvint à publier certains écrits. Il se marie avec sa cousine Virginia grâce à un ami qui affirma sous serment qu'elle avait vingt et un an : elle n'en avait que quatorze. Il continua à publier ses contes et poêmes et collabora à plusieurs journeaux.
Il entra en 1841 dans le comité de rédaction de Graham's Magazine auquel il donna une impulsion nouvelle qui fit passer la revue de 5500 à 25000 abonnés. Ce fut l'année également où il créa Dupin, le détective infaillible dans ses raisonnements, père spirituel du Sherlock Holmes de sir Arthur Conan Doyle. 1842, premiers prémices de la tuberculose pulmonaire de son épouse. Poe continua d'écrire et de s'enivrer dans les tavernes.
Il écrivit Le Corbeau qui parut dans plusieurs journeaux à la fois dès l'année suivante, établissant sa réputation dans son propre pays et même en Angleterre. Bien que sa femme fut mourante, il noua quelques liaisons platoniques avec plusieurs de ses admiratrices, en particulier avec Frances Osgood, une poétesse qui mourra quatre ans plus tard de la tuberculose pulmonaire : destin qui s'acharnait contre Poe, ou secret penchant morbide ? Les contes qu'il écrivit furent plus sombres que jamais.
Virginia mourut en 1847. Il continua toujours à écrire, à faire des lectures de ses poêmes et des conférences. Sa santé s'altérait, il buvait de plus en plus, se droguait, avait des crises de désespoir. On le trouva inanimé dans une rue, le 3 octobre 1849.
Il mourut le 7 octobre sans avoir repris connaissance.


liens:
 - The Edgar Allan Poe Society of Baltimore
 - The Edgar Allan Poe Museum in Richmond Virginia (U.S.A.)
  • Libri.it

    IO PARLO CON LE MANILE STREGHE DI VIA DELLE TEMPESTECIOPILOPI DICEMBRE 2023 – DALL’ARACNOFOBIA ALL’ARACNOFILIATILÙ BLU SI PREPARA AL NATALE
  • Libri.it
  • Treccani